Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En Mars à la médiathèque ...

Publié le

Mercredi 7 Mars

Dans le cadre de la fête de la philo , un goûter philo aura lieu le Mercredi 7 Mars à partir de 9h30 ( réservé à la classe de CP de l'école primaire) . Thème :

L'homme et l'animal, est-ce pareil ? 

Atelier animé par Marie Pantalacci et Chantal Ferrier

 

Samedi 10 Mars :

Atelier "Pause-Pensée" animée par Chantal Ferrier et Marie Pantalacci :

" L'homme est-il un animal comme les autres ?"

 

« Cette question a traversé le temps et toujours préoccupé les hommes. On peut dire qu’elle est encore très actuelle et fortement discutée aujourd’hui : les frontières s’estompent. Poser l’homme comme un animal parmi les autres dérange...L’homme n’est-il pas d’une autre nature ? Ne possède-t-il pas des spécificités relevant d’ un autre règne ? Et lesquelles ? »

Adultes . Sur inscriptions

Renseignements  et inscriptions : feechantal@gmail.com

 

 

Vendredi 23 Mars:

Conférence de Mme Monique Millau 

" Louis Millau, Maureilhanais prisonnier de guerre

déporté au camp de Rawa-Ruska , stalag 325

Vendredi  23 Mars 18h30 à la médiathèque 

Entrée libre et gratuite

 

(Louis Millau)

 

Partager cet article
Repost0

Les nouveautés de la rentrée littéraire 2018

Publié le

Le ministère du bonheur suprême de Arundhati Roy 

Le Ministère du Bonheur Suprême nous emporte dans un voyage au long cours, des quartiers surpeuplés du Vieux Delhi vers la nouvelle métropole en plein essor et, au-delà, vers la Vallée du Cachemire et les forêts de l'Inde centrale, où guerre et paix sont interchangeables et où, de temps à autre, le retour à "l'ordre" est déclaré. Anjum, qui fut d'abord Aftab, déroule un tapis élimé dans un cimetière de la ville dont elle a fait son foyer. 
Un bébé apparaît soudain un peu après minuit sur un trottoir, couché dans un berceau de détritus. L'énigmatique S. Tilottama est une absence autant qu'une présence dans la vie des trois hommes qui l'aiment. Cette histoire d'amour poignante et irréductible se raconte dans un murmure, dans un cri, dans les larmes et, parfois, dans un rire. Ses héros sont des êtres brisés par le monde dans lequel ils vivent, puis sauvés, réparés par l'amour et l'espoir. 
Aussi inflexibles que fragiles, ils ne se rendent jamais

 

Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre

Février 1927. Le Tout-Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l'empire financier dont elle est l'héritière, mais le destin en décide autrement. Son fils, Paul, d'un geste inattendu et tragique, va placer Madeleine sur le chemin de la ruine et du déclassement. Face à l'adversité des hommes, à la cupidité de son époque, à la corruption de son milieu et à l'ambition de son entourage, Madeleine devra déployer des trésors d'intelligence, d'énergie mais aussi de machiavélisme pour survivre et reconstruire sa vie. 
Tâche d'autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l'incendie qui va ravager l'Europe.

Prendre un papa par la main de Tristane Banon

Quand Sasha apprend que l'homme dont elle attend un enfant s'est évaporé pour toujours quelques heures avant son accouchement, le monde s'effondre autour d'elle. Comment faire face à cette nouvelle vie, chamboulée par l'arrivée d'un bébé, seule et le coeur démoli ? Comment expliquer à sa fille qu'elle n'a pas de père à lui offrir ? Face aux inquiétudes de sa mère, Thelma décide de prendre les choses en main et de se montrer, en toutes choses, un bébé modèle. 
Mais sous son petit crâne exemplaire se concocte en silence un plan de bataille plus ambitieux encore : trouver elle-même un "papa" pour sa maman... Prendre un papa par la main est l'histoire d'un coup de foudre inespéré, d'une relation magique et improbable entre deux êtres. 

Seuls les enfants savent aimer de Cali 

Seuls les enfants savent aimer. Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer. Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va. Seuls les enfants meurent d'amour. Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle. A chaque seconde le coeur d'un enfant explose. 

 Vie de David Hockney de Catherine Cusset

"Peut-être n'éprouverait-il plus jamais de passion comme celle qu'il avait sentie pour Peter, peut-être n'y aurait-il plus d'union parfaite, mais il restait la perfection de l'amitié, la beauté des cyprès sur les collines et la joie que donnait le travail. Et s'il oubliait Peter, s'il réussissait à vivre sans lui, ce dernier ne reviendrait-il pas ? Personne n'était attiré par la tristesse et la mélancolie. 
Mais par la gaieté, la force, le bonheur, oui". Né en 1937 dans une petite ville du nord de l'Angleterre, David Hockney a dû se battre pour devenir un artiste. Il a vécu entre Londres et Los Angeles, traversé les années sida et secoué le monde de l'art avec une vitalité et une liberté que n'ont entamées ni les chagrins amoureux, ni la maladie, ni les conflits, ni le deuil. Sous la plume incisive de Catherine Cusset, ce livre à mi-chemin du roman et de la biographie dresse un portrait intime, émouvant, habité, du peintre anglais vivant le plus connu.

 En camping-car par Ivan Jablonca

Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m'a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l'exil. Par la suite, j'ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car. I. J. Dans ce livre, Ivan Jablonka esquisse une socio-histoire de son enfance, transformant l'autobiographie en récit collectif, portrait d'une époque.

Pactum salis d'Olivier Bourdeaut

Très improbable, cette amitié entre un paludier misanthrope, ex-Parisien installé près de Guérande, et un agent immobilier ambitieux, prêt à tout pour "réussir". Le premier mène une vie quasi monacale, déconnecté avec bonheur de toute technologie, tandis que le second gare avec fierté sa Porsche devant les boîtes de nuit. Liés à la fois par une promesse absurde et par une fascination réciproque, ils vont passer une semaine à tenter de s'apprivoiser, au coeur des marais salants.

Lumière noire de Lisa Gardner

472 jours : c'est le temps qu'a passé Flora aux mains de son bourreau. 472 jours plongée dans un abîme de ténèbres, à n'espérer qu'une chose : survivre. Sortie miraculeusement de cette épreuve, elle cherche depuis à retrouver une existence normale. Pourtant, les murs de sa chambre sont tapissés de photos de filles disparues. Quand, à la recherche de l'une d'elles, Flora se fait de nouveau kidnapper, le commandant D.D. 
Warren comprend qu'un prédateur court les rues de Boston, qui s'assurera cette fois que Flora ne revoie jamais la lumière... Après le succès du Saut de l'ange, Lisa Gardner, l'un des grands noms du thriller psychologique, se met dans la peau d'une femme pourchassée par son passé, dans une enquête qui nous confronte aux plus insoupçonnables déviances humaines. 

 

Le petit terroriste d'Omar Youssef Souleimane

Omar Youssef Souleimane dit ici adieu à son enfance, celle d'un petit Syrien élevé dans une famille salafiste "normale", c'est-à-dire, comme la plupart des garçons autour de lui, en petit terroriste. Adieu à la Syrie gangrenée par l'état tyran. Adieu à la langue arabe par la mise au monde d'une écriture littéraire française. Adieu à l'Orient par la description minutieuse - comme pour ne rien oublier - des événements qui l'ont conduit à adopter puis à rejeter son éducation, à devenir dissident, sur le long chemin des réfugiés vers la France. 
Ce monde-là qu'il dépeint n'est pas occidentalisé, il est pétri d'Islam, de sensibilité et d'humour. C'est le livre d'un voyage : entre deux pays, deux civilisations, deux langues. Le livre d'un Français.

Huit-clos avec Bachar Al-Assad

Qui se souvient que Bachar était le cadet des fils de Hafez al-Assad, "le Lion de Damas", et que c'est Bassel, son frère aîné, qui était censé prendre la succession de son père sur le "trône" de Syrie ? Qui se souvient qu'à cette époque, Bachar vivait à Londres et qu'il était un ophtalmologue très apprécié par ses collègues et ses patients ? En observant la crise actuelle, qui s'est réellement donné la peine d'analyser les décisions prises par le président syrien depuis le début des événements qui ont plongé la Syrie dans le chaos ? C'est à travers une approche romanesque, mais néanmoins extrêmement rigoureuse et respectueuse des faits, que l'auteur apporte un nouvel éclairage sur ce personnage ô combien trouble.

Partager cet article
Repost0