Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Atelier Jeux vidéo

Publié le

Atelier Jeux vidéo

Atelier jeux vidéo spécial " Fornite"


Mardi 18 Septembre 
Mardi 23 Octobre 
Mardi 6 Novembre
Mardi 20 Novembre
Mardi 4 Décembre
Mardi 18 Décembre

De 17 h à 18 h ...sur inscriptions uniquement !

Partager cet article
Repost0

Projection Documentaire

Publié le

 

Projection débat 

Vendredi 28 Septembre 2018 à 18h30 .

Tout public . Entrée libre et gratuite 

Soirée animée par Marie Pantalacci 

Pour en savoir plus ....

 

Partager cet article
Repost0

Les Goûters Philo de la Médiathèque

Publié le

 

Ce mercredi 13 Juin 2018 a marqué la fin de la saison 2017-2018 des séances de goûters philo  de la médiathèque . Ces ateliers sont  proposés aux enfants de la classe  de CP de Mme Elodie Lachambre ,  animés par Marie Pantalacci et Chantal Ferrier .Tout au long de l'année, les enfants ont pu penser, écouter  et  prendre la parole sur des sujets très  variés :

        - J’ai le droit, je n’ai pas le droit…

        - Filles et garçons tous pareils ?

        - L’homme et la nature, amis ou ennemis ?

        -  Comment bien vivre ensemble ?....

.   Voici donc quelques  pensées philosophiques des "petits maureilhanais " au cours de cette année scolaire  : 

Les Goûters Philo de la Médiathèque Les Goûters Philo de la Médiathèque

Filles , garçons, tous pareils ?

Quelles sont les différences entre une fille et un garçon ?


« Les filles sont plus intelligentes. Elles aiment les princesses et les licornes . Les garçons sont plus brusques, forts, grands et aiment la bagarre. Ils courent vite. Ils aiment les jeux vidéo. 

En quoi c’est mieux d’être l’un ou l’autre ?
Etre une fille c’est moins bien. Plus tard on devra s’occuper des enfants et de la maison. Mais c’est bien de pouvoir se maquiller, de s’habiller. Nous les garçons, on est tranquille. On peut regarder la télé et les femmes font la cuisine. On se défend mieux que les filles. »

Et si on parlait d’amour ?

Qu’est-ce que l’on ressent quand on est amoureux ?


« Quand on est amoureux, on est timide, notre cœur bat. T’as peur au début puis après moins car tu le connais (l’amoureux). Les tuyaux dans le ventre, ça fait quelque chose. Quand on se quitte ça fait mal au cœur, on pleure. »

Que seriez-vous prêt à faire par amour ?
A l’écouter, lui faire un poème, lui chanter du violon, lui faire plaisir, lui donner une carte, une rose, lui acheter une « maison jolie », la convaincre...

Etre petit, être grand ... qu’est-ce que grandir ?

Qui est petit ? Qui est grand ? Qu’est-ce que ça veut dire ?


"Quand t’es petit, tu peux faire beaucoup de choses : regarder la télé, jouer, faire du vélo, de la trottinette et beaucoup d’activités : foot, danse..."


"Etre grand c’est être plus âgé. Tu as de grands bras, de grandes jambes et une grande taille. Tu vas au collège et tu as moins de temps pour jouer. Les grands font des choses plus risquées ou plus dangereuses (bricolage, moto). Quand on est mère, on fait le ménage et à manger. Etre grand c’est aussi protéger (le pompier)."

Quelles sont les différences entre petit et grand ?
"Etre petit, c’est ne pas « savoir » les dangers. Quand on est grand, on connait des choses."

Est-ce que c’est bien ou pas d’être grand ?
"Non, car on peut partir et faire des bêtises. Mais c’est bien car on peut partir sans dire où l’on va."

Etre adulte qu’est-ce que c’est ? ça vous fait envie ?


"Non, car si t’aimes les légos, tu ne peux plus y jouer".


"Tu peux jouer avec tes enfants mais pas longtemps car il faut préparer à manger."


"Je n’ai pas envie de grandir, ça me fait peur."


"Oui ça me donne envie car on peut sortir avec son amoureux, sortir en boîte et aller  avec ses copains."


Je préfère rester petit car quand on meurt, je ne sais pas comment ça se passe.


Quand tu grandis, tu deviens plus intelligent et tu as une grosse tête. C’est bien de grandir car tu peux avoir un bébé.


Comment ça se passe entre petits et grands ?


Ma mère et moi, on s’occupe de ma petite sœur. Quand une bêtise a été faîte, mes parents pensent toujours que c’est moi alors que des fois c’est ma sœur. 


Avec papy, on va chercher les asperges, on s’aime bien.

(transcription Mme Elodie Lachambre)

Les Goûters Philo de la Médiathèque Les Goûters Philo de la Médiathèque
Partager cet article
Repost0

Les nouveautés de Juin 2018

Publié le

Il est grand temps de rallumer les étoiles . Virginie Grimaldi

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l'observe depuis la bulle dans laquelle elle s'est enfermée. A 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d'y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l'affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l'amour. 
Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. 
Une merveille d'humour, d'amour et d'humanité.

 

Mon frère . Daniel Pennac

"Je ne sais rien de mon frère mort si ce n'est que je l'ai aimé. Il me manque comme personne mais je ne sais pas qui j'ai perdu. J'ai perdu le bonheur de sa compagnie, la gratuité de son affection, la sérénité de ses jugements, la complicité de son humour, la paix. J'ai perdu ce qui restait de douceur au monde. Mais qui ai-je perdu ?", Daniel Pennac.

 

 

Le labyrinthe des esprits. Carlos Ruiz Zafon

Dans la Barcelone franquiste des années de plomb, la disparition d'un ministre déchaîne une cascade d'assassinats, de représailles et de mystères. Mais pour contrer la censure, la propagande et la terreur, la jeune Alicia Gris, tout droit sortie des entrailles de ce régime nauséabond, est habile à se jouer des miroirs et des masques. Son enquête l'amène à croiser la route du libraire Daniel Sempere. 
Il n'est plus ce petit garçon qui trouva un jour dans les travées du Cimetière des Livres oubliés l'ouvrage qui allait changer sa vie, mais un adulte au coeur empli de tristesse et de colère. Le silence qui entoure la mort de sa mère a ouvert dans son âme un abîme dont ni son épouse Bea, ni son jeune fils Juliàn, ni son fidèle compagnon Fermin ne parviennent à le tirer. En compagnie d'Alicia, tous les membres du clan Sempere affrontent la vérité sur l'histoire secrète de leur famille et, quel qu'en soit le prix à payer, voguent vers l'accomplissement de leur destin. 
Erudition, maîtrise et profondeur sont la marque de ce roman qui gronde de passions, d'intrigues et d'aventures. Un formidable hommage à la littérature.

 

Un arbre, un jour ...Karine Lambert 

Du haut de mes trente-deux mètres, je les regarde vivre sur la place du village. Depuis cent trois ans, je partage leurs nuits et leurs jours, j'effeuille leurs amours et parfois j'envie leurs cris de joie. En ce matin de printemps, un avis d'abattage est cloué sur le platane centenaire qui ombrage ce village de Provence. Entraînés par un petit garçon effronté, sept habitants s'unissent pour découvrir qui souhaite la mort du géant. 
Ensemble, ils combattent cette sentence absurde, tandis que l'arbre les observe et vibre avec humour et philosophie au rythme de leurs émotions et de leurs conflits. Qui l'emportera... le pouvoir ou la solidarité ? Aux premiers jours de l'été, Clément, Suzanne, Fanny et les autres ne seront plus les mêmes.

Lettres à l'ado que j'ai été . Sous la direction de Jack Parker 

Dans ces vingt-huit lettres, les auteurs s'écrivent à eux-mêmes, se confient et donnent des conseils à ceux qu'ils ont été. Tour à tour drôles, émouvantes, sérieuses, complices, elles ont toutes le même effet (et le même but) : s'accepter tels que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts. Et surtout avec bienveillance.

Un mariage anglais . Claire Fuller 

Ingrid a 20 ans et des projets plein la tête quand elle rencontre Gil Coleman, professeur de littérature à l'université. Faisant fi de son âge et de sa réputation de don Juan, elle l'épouse et s'installe dans sa maison en bord de mer. Quinze ans et deux enfants plus tard, Ingrid doit faire face aux absences répétées de Gil, devenu écrivain à succès. Un soir, elle décide d'écrire ce qu'elle n'arrive plus à lui dire, puis cache sa lettre dans un livre. 
Ainsi commence une correspondance à sens unique où elle dévoile la vérité sur leur mariage, jusqu'à cette dernière lettre rédigée quelques heures à peine avant qu'elle ne disparaisse sans laisser de trace.

La nuit de l'ogre. Patrick Bauwen

La mort est un art. Vous en êtes le spectateur. Et vous pourriez être sa prochaine victime. Des sous-sols de Paris aux recoins obscurs des facultés de médecine, Chris Kovak, médecin urgentiste, se lance à corps perdu dans une enquête qui ressemble à une nuit sans fin.

Le feu et la fureur,  Trump à la maison blanche . Michael Wolff

Le livre qui a mis le feu à la Maison Blanche et créé l'événement mondial paraît le 22 février aux Editions Robert Laffont. Son auteur, le journaliste Michael Wolff, a bénéficié d'un accès exceptionnel à Donald Trump et son entourage. Il nous entraîne dans les coulisses de la Maison Blanche et multiplie les révélations. Luttes de pouvoir, passe-droits en tous genres, amateurisme, trahisons et tweets scandaleux… Tout montre que Donald Trump n'était pas préparé à être à la tête de la première puissance mondiale. 
En avait-il même envie ? A travers plus de 200 témoignages – famille, garde rapprochée, ministres, haute administration –, Michael Wolff relance le débat : Donald Trump est-il en capacité de gouverner ? Le livre démontre comment l'entourage familial et professionnel de Trump tente de camoufler les incompétences, gaffes et autres défaillances quotidiennes du 45e président des Etats-Unis. Jarvanka (l'inséparable couple que forment Ivanka Trump et Jared Kushner), Steve Bannon et les autres conseillers, déploient une énergie considérable à maintenir un semblant de normalité. 
Mais le masque se fissure et certains membres de l'équipe craquent : " C'est pire que ce que vous pouvez imaginer. Un idiot entouré de clowns. "

 

Défense de nourrir les vieux. Adam Biles

A la maison de retraite des Chênes Verts, il est interdit de posséder une montre. Les familles ne sont pas autorisées à apporter de la nourriture, et il est fortement conseillé de baisser les yeux lorsque les aides-soignants arrivent pour l'inspection des dortoirs. On ne rigole pas avec le règlement, et encore moins avec la direction. Quand Dorothy - la petite nouvelle, âgée de soixante-quatorze ans - arrive devant le portail de l'établissement, elle comprend immédiatement que la situation est explosive. 
D'autant qu'après les dernières restrictions budgétaires, Tristan est nommé superviseur d'une équipe de deux autres aides-soignants. Son objectif : mater toute tentative de rébellion parmi les pensionnaires. Du côté de Dorothy et de ses nouveaux compagnons, c'est une évasion qui est en train de s'organiser, autour notamment du fantasque Capitaine Ruggles, persuadé d'être retenu en otage dans une prison nazie... 
Dans la grande tradition de l'humour noir anglais, Adam Biles met en scène ses personnages dans des situations aussi drolatiques que dramatiques. Sans tabou, Défense de nourrir les vieux nous parle des frustrations, des espoirs, mais aussi des désirs de nos aînés. Un livre détonnant.

 

Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique. Balli Kaur Jaswal

Généreux, émouvant et épicé, un roman qui questionne avec originalité et force la place des femmes orientales en Occident, leurs tiraillements entre traditions ancestrales et désir de liberté. "Association sikhe recherche animatrice pour atelier d'écriture réservé aux femmes." La bonne aubaine pour Nikki, Londonienne de vingt-deux ans, en quête désespérée d'un petit boulot. Mais alors qu'elle pensait former des apprenties romancières, Nikki se retrouve face à un public inattendu : une dizaine d'Indiennes, de tous âges, majoritairement veuves, souvent analphabètes et dotées d'une imagination très, très fertile. 
Ecrire ? Pensez-vous ! Elles, ce qu'elles veulent, c'est raconter : le choc culturel, la vie de famille, l'éducation des enfants. Raconter encore l'amour, le sexe et tous ces fantasmes enfiévrés qui leur traversent si souvent l'esprit. Raconter aussi la solitude, la soumission aux hommes, la violence, parfois. Alors que la fréquentation de ce club débridé augmente de semaine en semaine, Nikki s'interroge : comment porter ces histoires au-delà des murs de la maison de quartier ? La jeune étudiante a une idée. 
Mais libérer la parole des femmes n'est jamais sans danger...

L'étrange et drolatique voyage de ma mère en Amnésie. Michel Mompontet

"Ma mère (89 ans) ne perd pas la tête. Elle la laisse juste vagabonder de plus en plus ailleurs, dans des contrées étranges, souvent inquiétantes, menaçantes, mais parfois merveilleusement poétiques. Des pépites précieuses dans sa débâcle qui nous amusent et nous enchantent autant elle que moi" . C'est ainsi que Michel Mompontet a commencé à écrire le "voyage en amnésie" , pour lui seul et pour ne rien perdre des derniers instants de Geneviève. 
De ses notes, il a fait un livre rare qui parle à chacun de nous. Peut-on retenir le temps et les souvenirs qui s'évaporent ? L'amour est-il un antidote aux pathologies de la mémoire ? Que reste-t-il quand notre cerveau "s'enfuit comme un ballon dans l'azur" , quand "notre esprit est traversé de courants d'air" ? Le récit de Michel Mompontet est chargé d'émotion mais il n'est pas triste. Il nous livre une magnifique histoire filiale et un inoubliable portrait de femme. 
Geneviève, solide gasconne qui n'a rien perdu de son sens de l'humour, se bat contre le mal qui la ronge avec d'étonnantes ressources, et une énergie souvent désopilante. Son fils, Michel, et ses alliés (gardes-malades dévoués, médecins pleins d'humanité, voisins compatissants mais aussi arbres du jardin, papillons, étoiles) s'ingénie à trouver des parades, invente de rocambolesques stratagèmes pour contrer son principal ennemi (le redoutable Alzheimer) ainsi qu'une cohorte d'autres adversaires (assureurs avides, tante vindicative, fantômes et non-dits familiaux). 
Ainsi alors qu'il croit être seulement revenu dans le village landais de son enfance pour sauver sa mère, c'est aussi avec son propre passé et ses zones d'ombres qu'il renouera.

L'héritage des espions. John le Carré

1961. L'espion britannique Alec Leamas et son amie Liz Gold trouvent la mort au pied du mur de Berlin. 2017. Peter Guillam, fidèle collègue et disciple de George Smiley dans les services de renseignement autrefois surnommés "le Cirque", est tiré de sa retraite en Bretagne par une lettre de son ancien employeur, qui le convoque à Londres. Pourquoi ? Ses activités d'agent secret pendant la guerre froide le rattrapent. 
Des opérations qui firent la gloire du Londres secret vont être minutieusement décortiquées par une nouvelle génération qui n'a que faire des luttes menées jadis par les Occidentaux contre le bloc communiste. Quelqu'un doit payer pour le sang des innocents sacrifiés sur l'autel de l'intérêt général. Entremêlant le passé et le présent pour laisser chacun raconter son histoire, L'Héritage des espions est un roman éblouissant de virtuosité. 
Ultime hommage au héros indestructible George Smiley, il marque la consécration d'un écrivain prodigieux.

 

Je te protégerai. Peter May 

Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed. Alors qu'ils séjournent à Paris, Niamh est tourmentée par de mauvais pressentiments, l'intuition que son mari la trompe avec Irina Vetrov, la séduisante et célèbre créatrice de mode. Oui, à chaque instant, elle a la sensation de perdre un peu plus cet amour qu'elle croyait destiné à durer toute une vie et pour lequel elle a tout bravé, à commencer par l'hostilité de sa propre famille. 
Un soir, place de la République, l'impensable se produit. Ruairidh meurt sous les yeux de Niamh dans l'explosion de la voiture d'Irina. Accablée par la douleur, Niamh ne tarde pas à comprendre qu'elle est la principale suspecte. Alors que le lieutenant Sylvie Braque progresse dans son enquête, Niamh sombre dans les souvenirs dévorants de son amour perdu et de son île Atlantique. Avec la certitude écrasante que quelqu'un l'observe en secret, prêt à tuer encore. 
Une nouvelle fois, Peter May nous emporte vers l'archipel des Hébrides, dans ces îles jetées au paroxysme des tempêtes où les sentiments paraissent s'exacerber. Et si Niamh a dû lutter contre la noirceur du coeur des hommes pour imposer son amour pour Ruairidh, elle va devoir, jusque dans l'extrême solitude des éléments déchaînés, affronter un indémasquable assassin.

Noire n'est pas mon métier . Collectif 

Nadege Beausson-Diagne - Mata Gabin - Maïmouna Gueye - Eye Haïdara - Rachel Khan - Aïssa Maïga - Sara Martins - Marie-Philomène NGA - Sabine Pakora - Firmine Richard - Sonia Rolland - Magaajyia Silberfeld - Shirley Souagnon - Assa Sylla - Karidja Touré - France Zobda. Stéréotypes, racisme et diversité : 16 actrices témoignent.

Le manuscrit Bach.  Scott Mariani

Un célèbre musicien classique est assassiné, defenestré depuis son appartement, à Oxford. Un banal cambriolage qui aurait mal tourné ? Pour Ben Hope, l'ancien soldat d'élite, l'affaire est loin d'être aussi simple. En effet, quelques jours plus tôt, le musicien avait révélé à Ben qu'il possédait une partition perdue depuis des siècles. Or, ce manuscrit du légendaire Jean-Sébastien Bach est la seule chose que les cambrioleurs ont emportée. 
La piste des assassins conduit Ben jusqu'à des contrées particulièrement hostiles. Pourquoi des mafieux serbes s'intéressent-ils autant à cette partition ? Qu'est-ce que ce "manuscrit Bach" a de si particulier pour que, au fil des siècles, on se soit entre-tué pour le posséder ? Aujourd'hui, seul Ben peut arrêter l'effrayant engrenage qui s'est mis en marche.

Laisse moi en paix . Clare Mackintosh 

Il y a un an, Caroline Johnson a choisi de se donner la mort, quelques mois seulement après le suicide de son mari. Depuis, leur fille Anna peine à se remettre de leur disparition. Devenue maman à son tour, elle ressent plus profondément que jamais l'absence de sa mère et commence à se poser des questions sur la mort de ses parents. Déterminée à découvrir ce qui leur est vraiment arrivé, Anna déterre le passé. 
Mais ne met-elle pas alors sa vie en danger ? Il est parfois plus sûr de rester dans le mensonge.

Partager cet article
Repost0

Les prochains RDV de la Médiathèque

Publié le

Les prochains RDV de la Médiathèque
Les prochains RDV de la Médiathèque
Partager cet article
Repost0

Les revues disponibles

Publié le

Les revues disponibles
Partager cet article
Repost0

Ciné Jeunesse

Publié le

 

Partager cet article
Repost0

Les animations à venir ...

Publié le

  • Mercredi 21 Mars à 10 h:​​​​​​ Atelier des tout-petits (0-3 ans) animé par Sophie (RAM)

 

  • Jeudi 22 Mars à 10 h : visite de l'exposition " Louis Millau , résistant déporté à RAWA RUSKA" par la  classe de CM2  de Mr Polteau. 

 

  • Vendredi 23 Mars à 18h30 : conférence de Mme Monique Millau " Louis Millau , mon père , résistant déporté à RAWA RUSKA 

 

  • Samedi 24 Mars à 10h30 : Club de Lecture " Les p'tits dèj des bouquins".

 

  • Mercredi  4 avril à 10h Atelier des tout-petits (0-3 ans) animé par Sophie (RAM)

 

  • Mercredi 18 Avril à 14h : Ciné Jeunesse : Projection d'un film surprise . Pour les enfants à partir de 6 ans - Sur inscription 

 

  • Mercredi 2 Mai à 10 h : Atelier des tout-petits (0-3 ans) animé par Sophie (RAM)

 

  • Samedi 5 Mai à 10h30 Club de Lecture " Les p'tits dèj des bouquins".

 

  • Mercredi 16 Mai  à 9h30 : Goûter philo pour les CP de l'école primaire . Animé par Marie Pantalacci et Chantal Ferrier

 

  • Mercredi 23 Mai à 14h  :Ciné Jeunesse : Projection d'un film surprise . Pour les enfants à partir de 6 ans - Sur inscription 

 

  • Samedi 2 Juin à 10 h : Atelier de cuisine chinoise . Animé par l'association  Wu Ji. Ados/Adultes. Places limitées - Sur inscriptions ( ouverture des inscriptions à partir du 22 Mai )

 

  • Mercredi 6 Juin à 10hAtelier des tout-petits (0-3 ans) animé par Sophie (RAM)

 

  • Mercredi 13 Juin  à 9h30 :Goûter philo pour les CP de l'école primaire . Animé par Marie Pantalacci et Chantal Ferrier

 

  • Mercredi 13 Juin , Mercredi 20 Juin, Mercredi 27 Juin , Mercredi 4 Juillet de 13h30 à 15h30 , la médiathèque se met aux couleurs de la coupe du monde de foot :  Atelier de jeux vidéo  sur ps 4   - Tout public à partir de 8 ans  - Sur réservation uniquement  ( ouverture des inscriptions à partir du 1 er juin ) 

 

    Partager cet article
    Repost0

    En Mars à la médiathèque ...

    Publié le

    Mercredi 7 Mars

    Dans le cadre de la fête de la philo , un goûter philo aura lieu le Mercredi 7 Mars à partir de 9h30 ( réservé à la classe de CP de l'école primaire) . Thème :

    L'homme et l'animal, est-ce pareil ? 

    Atelier animé par Marie Pantalacci et Chantal Ferrier

     

    Samedi 10 Mars :

    Atelier "Pause-Pensée" animée par Chantal Ferrier et Marie Pantalacci :

    " L'homme est-il un animal comme les autres ?"

     

    « Cette question a traversé le temps et toujours préoccupé les hommes. On peut dire qu’elle est encore très actuelle et fortement discutée aujourd’hui : les frontières s’estompent. Poser l’homme comme un animal parmi les autres dérange...L’homme n’est-il pas d’une autre nature ? Ne possède-t-il pas des spécificités relevant d’ un autre règne ? Et lesquelles ? »

    Adultes . Sur inscriptions

    Renseignements  et inscriptions : feechantal@gmail.com

     

     

    Vendredi 23 Mars:

    Conférence de Mme Monique Millau 

    " Louis Millau, Maureilhanais prisonnier de guerre

    déporté au camp de Rawa-Ruska , stalag 325

    Vendredi  23 Mars 18h30 à la médiathèque 

    Entrée libre et gratuite

     

    (Louis Millau)

     

    Partager cet article
    Repost0

    Les nouveautés de la rentrée littéraire 2018

    Publié le

    Le ministère du bonheur suprême de Arundhati Roy 

    Le Ministère du Bonheur Suprême nous emporte dans un voyage au long cours, des quartiers surpeuplés du Vieux Delhi vers la nouvelle métropole en plein essor et, au-delà, vers la Vallée du Cachemire et les forêts de l'Inde centrale, où guerre et paix sont interchangeables et où, de temps à autre, le retour à "l'ordre" est déclaré. Anjum, qui fut d'abord Aftab, déroule un tapis élimé dans un cimetière de la ville dont elle a fait son foyer. 
    Un bébé apparaît soudain un peu après minuit sur un trottoir, couché dans un berceau de détritus. L'énigmatique S. Tilottama est une absence autant qu'une présence dans la vie des trois hommes qui l'aiment. Cette histoire d'amour poignante et irréductible se raconte dans un murmure, dans un cri, dans les larmes et, parfois, dans un rire. Ses héros sont des êtres brisés par le monde dans lequel ils vivent, puis sauvés, réparés par l'amour et l'espoir. 
    Aussi inflexibles que fragiles, ils ne se rendent jamais

     

    Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre

    Février 1927. Le Tout-Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l'empire financier dont elle est l'héritière, mais le destin en décide autrement. Son fils, Paul, d'un geste inattendu et tragique, va placer Madeleine sur le chemin de la ruine et du déclassement. Face à l'adversité des hommes, à la cupidité de son époque, à la corruption de son milieu et à l'ambition de son entourage, Madeleine devra déployer des trésors d'intelligence, d'énergie mais aussi de machiavélisme pour survivre et reconstruire sa vie. 
    Tâche d'autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l'incendie qui va ravager l'Europe.

    Prendre un papa par la main de Tristane Banon

    Quand Sasha apprend que l'homme dont elle attend un enfant s'est évaporé pour toujours quelques heures avant son accouchement, le monde s'effondre autour d'elle. Comment faire face à cette nouvelle vie, chamboulée par l'arrivée d'un bébé, seule et le coeur démoli ? Comment expliquer à sa fille qu'elle n'a pas de père à lui offrir ? Face aux inquiétudes de sa mère, Thelma décide de prendre les choses en main et de se montrer, en toutes choses, un bébé modèle. 
    Mais sous son petit crâne exemplaire se concocte en silence un plan de bataille plus ambitieux encore : trouver elle-même un "papa" pour sa maman... Prendre un papa par la main est l'histoire d'un coup de foudre inespéré, d'une relation magique et improbable entre deux êtres. 

    Seuls les enfants savent aimer de Cali 

    Seuls les enfants savent aimer. Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer. Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va. Seuls les enfants meurent d'amour. Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle. A chaque seconde le coeur d'un enfant explose. 

     Vie de David Hockney de Catherine Cusset

    "Peut-être n'éprouverait-il plus jamais de passion comme celle qu'il avait sentie pour Peter, peut-être n'y aurait-il plus d'union parfaite, mais il restait la perfection de l'amitié, la beauté des cyprès sur les collines et la joie que donnait le travail. Et s'il oubliait Peter, s'il réussissait à vivre sans lui, ce dernier ne reviendrait-il pas ? Personne n'était attiré par la tristesse et la mélancolie. 
    Mais par la gaieté, la force, le bonheur, oui". Né en 1937 dans une petite ville du nord de l'Angleterre, David Hockney a dû se battre pour devenir un artiste. Il a vécu entre Londres et Los Angeles, traversé les années sida et secoué le monde de l'art avec une vitalité et une liberté que n'ont entamées ni les chagrins amoureux, ni la maladie, ni les conflits, ni le deuil. Sous la plume incisive de Catherine Cusset, ce livre à mi-chemin du roman et de la biographie dresse un portrait intime, émouvant, habité, du peintre anglais vivant le plus connu.

     En camping-car par Ivan Jablonca

    Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m'a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l'exil. Par la suite, j'ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car. I. J. Dans ce livre, Ivan Jablonka esquisse une socio-histoire de son enfance, transformant l'autobiographie en récit collectif, portrait d'une époque.

    Pactum salis d'Olivier Bourdeaut

    Très improbable, cette amitié entre un paludier misanthrope, ex-Parisien installé près de Guérande, et un agent immobilier ambitieux, prêt à tout pour "réussir". Le premier mène une vie quasi monacale, déconnecté avec bonheur de toute technologie, tandis que le second gare avec fierté sa Porsche devant les boîtes de nuit. Liés à la fois par une promesse absurde et par une fascination réciproque, ils vont passer une semaine à tenter de s'apprivoiser, au coeur des marais salants.

    Lumière noire de Lisa Gardner

    472 jours : c'est le temps qu'a passé Flora aux mains de son bourreau. 472 jours plongée dans un abîme de ténèbres, à n'espérer qu'une chose : survivre. Sortie miraculeusement de cette épreuve, elle cherche depuis à retrouver une existence normale. Pourtant, les murs de sa chambre sont tapissés de photos de filles disparues. Quand, à la recherche de l'une d'elles, Flora se fait de nouveau kidnapper, le commandant D.D. 
    Warren comprend qu'un prédateur court les rues de Boston, qui s'assurera cette fois que Flora ne revoie jamais la lumière... Après le succès du Saut de l'ange, Lisa Gardner, l'un des grands noms du thriller psychologique, se met dans la peau d'une femme pourchassée par son passé, dans une enquête qui nous confronte aux plus insoupçonnables déviances humaines. 

     

    Le petit terroriste d'Omar Youssef Souleimane

    Omar Youssef Souleimane dit ici adieu à son enfance, celle d'un petit Syrien élevé dans une famille salafiste "normale", c'est-à-dire, comme la plupart des garçons autour de lui, en petit terroriste. Adieu à la Syrie gangrenée par l'état tyran. Adieu à la langue arabe par la mise au monde d'une écriture littéraire française. Adieu à l'Orient par la description minutieuse - comme pour ne rien oublier - des événements qui l'ont conduit à adopter puis à rejeter son éducation, à devenir dissident, sur le long chemin des réfugiés vers la France. 
    Ce monde-là qu'il dépeint n'est pas occidentalisé, il est pétri d'Islam, de sensibilité et d'humour. C'est le livre d'un voyage : entre deux pays, deux civilisations, deux langues. Le livre d'un Français.

    Huit-clos avec Bachar Al-Assad

    Qui se souvient que Bachar était le cadet des fils de Hafez al-Assad, "le Lion de Damas", et que c'est Bassel, son frère aîné, qui était censé prendre la succession de son père sur le "trône" de Syrie ? Qui se souvient qu'à cette époque, Bachar vivait à Londres et qu'il était un ophtalmologue très apprécié par ses collègues et ses patients ? En observant la crise actuelle, qui s'est réellement donné la peine d'analyser les décisions prises par le président syrien depuis le début des événements qui ont plongé la Syrie dans le chaos ? C'est à travers une approche romanesque, mais néanmoins extrêmement rigoureuse et respectueuse des faits, que l'auteur apporte un nouvel éclairage sur ce personnage ô combien trouble.

    Partager cet article
    Repost0

    << < 1 2 3 4 5 > >>