Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quinzaine Culturelle 2016 : Le programme !

Publié le

6 ème

Quinzaine

Culturelle 

"La Laïcité"

 

Samedi 12 Novembre 17h 45 -  Médiathèque

 

 Adultes - Entrée libre

 

Animé par Daniel Mercier

" Café philo ":  « Peut-on concilier particularismes et universalisme républicain  ?»

 

Jeudi 17 Novembre 10h30 – Médiathèque 

 

Petite Enfance 0-3 ans - Sur réservation

 

Spectacle « Le Voyage des P'tites Z'oreilles » par la Cie Gamme

 

Nathalie Martinez et Sabrina Davoisne

 

Spectacle musical très jeune public autour des chansons et comptines du monde.

 


Un voyage sonore et visuel pour très petites oreilles avec les bruits et les images du

monde...

 


Chaque nouvelle destination donne prétexte à l’évocation d’un univers sensoriel.

 


Jeux de doigts, effets visuels, chansons et comptines se succèdent…

 

Vendredi 18 Novembre - 18h30 Salle des Fêtes

 

 Adultes - Entrée Libre

 

Conférence de Mr . Michel Miaille - En partenariat avec le Café Philo Sophia

 

Soirée présentée par Daniel Mercier

 

« La laïcité : un cadre pour l’expression de la pluralité de convictions »

 

 

 

Michel Miaille est professeur émérite de droit et de sciences politiques de

 

l'Université Montpellier 1, ancien directeur de l'UFR AES (Administration

 

économique et sociale) (1990-1995).

 

Samedi 19 Novembre 10h30  - Médiathèque - Tout public

Club de lecture 

Animé par Marie Françoise Dugué

Quinzaine Culturelle 2016 : Le programme !

Samedi 26 Novembre -10h30 – Médiathèque

 

 à partir de 6 ans – Sur réservation

 

« Victor enfant sauvage » par la Cie Les voisins du dessus

 

En 1800, un enfant nu est capturé dans la forêt. La science le déclare idiot.

 

Le docteur Itard et sa gouvernante vont le recueillir, se dresser contre ce verdict

 

absurde et lutter contre cette condamnation fatale. Ils vont prouver qu’il y a encore

 

quelque chose à faire. A force de recherche, d’invention, de doute et de difficulté,

 

Victor va progresser, autant que possible. Cette création, plus qu’un simple

 

spectacle de marionnettes pour enfants, est le récit de cette formidable aventure

 

humaine : celle de l’espoir fondé sur l’enjeu essentiel de l’éducation et de la culture.

Quinzaine Culturelle 2016 : Le programme !

Samedi 3 Décembre - 10h30 Médiathèque

 Adultes - Entrée libre

Conférence de Patrick Béziat

« Les Gavachs »

Les "gavachs" quittaient la terre de leurs montagnes dans l'espoir d'une vie

meilleure. Dans la seconde moitié du 19è siècle, ils sont descendus en nombre

dans le Biterrois .

Récit de leur histoire.

 

 

Quinzaine Culturelle 2016 : Le programme !

Dimanche 4 Décembre 17h – Église de Maureilhan

 

Adultes – Entrée libre

 

 

Concert "Musique sacrée pour le temps de Noël"

 par " L'Ensemble Vocal de Pézénas" sous la direction de J-M Normand

 

Quinzaine Culturelle 2016 : Le programme !

Samedi 10 Décembre 10h30 – Médiathèque

 

 à partir de 6 ans – Sur réservation

 

Spectacle « Lili la plus petite étoile de l'univers » par la Cie Alatoul

 

 

Lili ne brille pas. Pourquoi ? Car c’est la seule étoile qui n’a pas de mélodie...

 

Le soleil lui conseille de faire le tour des planètes et d’y rencontrer leurs habitants.

 

Alors, peut-être, trouvera-t-elle ce qu’elle cherche...

Quinzaine Culturelle 2016 : Le programme !
Partager cet article
Repost0

Sélection des nouveautés !

Publié le

Ma part de gaulois de Magyd Cherfi

Printemps 1981, dans une cité d'un "quartier" de Toulouse, un rebeu atypique qui s'idéalise en poète de la racaille escalade une montagne nommée "baccalauréat" : du jamais vu chez les Sarrasins. Sur la ligne incertaine et dangereuse d'une insaisissable identité, le parolier-chanteur de Zebda raconte une adolescence entre chausse-trape et croc en jambes, dans une autofiction pleine d'énergie et de gravité, d'amertume ou de colère, de jubilation et d'autodérision.

 

Continuer de Laurent Mauvignier

Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu’à aujourd’hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter.
Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu’elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

Les possédées de Frédéric Gros

En 1632, dans la petite ville de Loudun, mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent des Ursulines, est brusquement saisie de convulsions et d'hallucinations. Elle est bientôt suivie par d'autres sœurs et les autorités de l'Eglise les déclarent « possédées ». Contraints par l'exorcisme, les démons logeant dans leurs corps désignent bientôt leur maître : Urbain Grandier, le curé de la ville. L'affaire des possédées de Loudun, brassant les énergies du désir et les calculs politiques, les intrigues religieuses et les complots judiciaires, a inspiré cinéastes et essayistes. 
Frédéric Gros en fait le roman d'un homme : Urbain Grandier, brillant serviteur de l'Eglise, humaniste rebelle, amoureux des femmes, figure expiatoire toute trouvée de la Contre-Réforme. Récit d'une possession collective, le texte étonne par sa modernité, tant les fanatismes d'hier ressemblent à ceux d'aujourd'hui.

Comme une respiration de Jean Teulé

Pour échapper à l'atmosphère plombée qui nous étouffe, Jean Teulé a décidé d'aller voir les gens, de s'asseoir à leur table et d'écouter leurs histoires. Il n'a pas regretté le voyage. Ils sont incroyables, les gens. Ils sont capables de tout. Où vont-ils chercher cette stupéfiante énergie ? Comment peut-on se montrer tour à tour si meurtris et si joyeux ? Etre tout à la fois si tendres, émouvants et féroces. 
Ne jamais renoncer, ne jamais céder, toujours inventer, toujours rêver et toujours rire. Et comme le disait si bien Verlaine : "Ecoutez la chanson bien douce Qui ne pleure que pour vous plaire Elle est discrète, elle est légère. Un frisson d'eau sur de la mousse." Respirez ! A fond ! Et laissez-vous emporter par la fantaisie malicieuse et cruelle de Jean Teulé qui dit l'extraordinaire des destins ordinaires.

Dieu n'habite pas La Havane de Yasmina Khadra

À l'heure où le régime castriste s'essouffle, « Don Fuego » chante toujours dans les cabarets de La Havane. Jadis, sa voix magnifique électrisait les foules. Aujourd'hui, les temps ont changé et le roi de la rumba doit céder la place. Livré à lui-même, il rencontre Mayensi, une jeune fille « rousse et belle comme une flamme », dont il tombe éperdument amoureux. Mais le mystère qui entoure cette beauté fascinante menace leur improbable idylle. 
Chant dédié aux fabuleuses destinées contrariées par le sort, Dieu n'habite pas La Havane est aussi un voyage au pays de tous les paradoxes et de tous les rêves. Alliant la maîtrise et le souffle d'un Steinbeck contemporain, Yasmina Khadra mène une réflexion nostalgique sur la jeunesse perdue, sans cesse contrebalancée par la jubilation de chanter, de danser et de croire en des lendemains heureux.

Lettres à Anne - François Mitterrand

 

En 1962, un homme politique français de quarante-six ans rencontre à Hossegor, chez ses parents, une jeune fille de dix-neuf ans. La première lettre qu'il lui adresse le 19 octobre 1962 sera suivie de mille deux cent dix-sept autres qui se déploieront, sans jamais perdre de leur intensité, jusqu'en 1995, à la veille de sa mort. 
Les lettres de celui qui fut deux fois président de la République nous dévoilent des aspects totalement inconnus d'un homme profondément secret que chacun croyait connaître. 
Deux lettres, parmi des centaines, témoignent de la constance de cet amour. 
15 novembre 1964 : « Je bénis, ma bien-aimée, ton visage où j'essaie de lire ce que sera ma vie. Je t'ai rencontrée et j'ai tout de suite deviné que j'allais partir pour un grand voyage. Là où je vais je sais au moins que tu seras toujours. Je bénis ce visage, ma lumière. Il n'y aura plus jamais de nuit absolue pour moi. La solitude de la mort sera moins solitude. Anne, mon amour.» 
Et la correspondance prend fin le 22 septembre 1995 : « Tu m'as toujours apporté plus. Tu as été ma chance de vie. Comment ne pas t'aimer davantage ? »

California girls de Simon Liberati 

Los Angeles, 8 août 1969 : Charles Manson, dit Charlie, fanatise une bande de hippies, improbable "famille" que soudent drogue, sexe, rock'n'roll et vénération fanatique envers le gourou. Téléguidés par Manson, trois filles et un garçon sont chargés d'une attaque, la première du grand chambardement qui sauvera le monde. La nuit même, sur les hauteurs de Los Angeles, les zombies défoncés tuent cinq fois. 
La sublime Sharon Tate, épouse de Roman Polanski enceinte de huit mois, est laissée pour morte après seize coups de baïonnette. Une des filles, Susan, dite Sadie, inscrit avec le sang de la star le mot PIG sur le mur de la villa avant de rejoindre le ranch qui abrite la Famille. Au petit matin, le pays pétrifié découvre la scène sanglante sur ses écrans de télévision. Associées en un flash ultra violent, l'utopie hippie et l'opulence hollywoodienne s'anéantissent en un morbide reflet de l'Amérique. 
Crime crapuleux, vengeance d'un rocker raté, satanisme, combinaisons politiques, Black Panthers... Le crime garde ses mystères. En 36 heures et trois actes d'un hyper réalisme halluciné, western psychédélique à la présence saisissante, Simon Liberati accompagne au plus près les California girls et peint un des faits divers les plus fantasmés des cinquante dernières années. 36 heures qui signent la perte de l'innocence de l'Amérique. 

Journal d'un homme heureux de Philippe Delerm

"Je me suis levé ce matin en pensant que la journée allait être bonne. Je crois que je me coucherai ce soir en me disant que je suis le plus heureux des hommes. Comment ne pas frissonner un peu à cette idée ? Je suis riche, incommensurablement riche de ce qui manque à presque tout le monde : le temps." Ce journal est celui d'un âge d'or. Choisir de vivre à la campagne loin des milieux littéraires et parisiens. 
Regarder par la fenêtre pousser les fleurs de son jardin, au rythme des saisons. Prendre le temps de vivre sa vie, d'admirer sa compagne, d'aimer son enfant. Ecrire en pensant qu'on sera, un jour peut-être, reconnu.

 

Et tu trouvera le trésor qui dort en toi de Laurent Gounelle

Un nouveau roman de Laurent Gounelle, l'auteur des romans L'homme qui voulait être heureux, Les dieux voyagent toujours incognito, Le philosophe qui n'était pas sage et Le jour où j'ai appris à vivre. Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d'enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. 
Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l'aider à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l'hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l'homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles... 
Dans ce nouveau roman émouvant et captivant, Laurent Gounelle nous entraîne dans un univers passionnant à la découverte de ce qui permet à l'homme de s'élever dans une autre dimension, où ses actes sont puissants et sa joie, un état durable.

Petit pays de Gaël Faye

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite soeur, Ana, dans un confortable quartier d'expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce "petit pays" d'Afrique brutalement malmené par l'Histoire. 
Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l'envahit, l'imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français... "J'ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles : le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l'après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d'orages... 
J'ai écrit ce roman pour crier à l'univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu'à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d'exilés, de réfugiés, d'immigrés, de migrants." Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d'un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. 
Nourri d'un drame que l'auteur connaît bien, un premier roman d'une ampleur exceptionnelle, parcouru d'ombres et de lumière, de tragique et d'humour, de personnages qui, tous à leur manière, tentent désespérément de survivre à la tragédie.

L'homme qui voyait à travers les visages d'Eric-Emmanuel Schmitt

Après La nuit de feu, Eric-Emmanuel Schmitt poursuit son exploration des mystères spirituels dans un roman troublant, entre suspense et philosophie. Tout commence par une explosion à la sortie d'une messe. Le narrateur était là. Il a tout vu. Et davantage encore, il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules –souvenirs, anges ou démons- qui le motivent ou le hantent. Est-ce un fou ? Ou un sage qui déchiffre la folie des autres ? Son investigation sur la violence et le sacré va l'amener à la rencontre dont nous rêvons tous…

Demain les chats de Bernard Werber

Pour vous n'existait une seule Histoire : celle de l'Humanité.Mais il y a eu LA rencontre.Et nous avons changé à jamais VOTRE histoire, nous les chats. Pour nous une seule histoire existait : celle de l’Humanité. Mais il y a eu LA rencontre. Et eux, les chats, ont changé à jamais notre destinée. Bernard Werber est un des romanciers les plus lus en France, traduit dans le monde entier, notamment en Russie et en Corée du Sud, où il est un véritable auteur-culte, vendu à plusieurs millions d’exemplaires.

 

Partager cet article
Repost0

Take live

Publié le

Très bon moment passé en compagnie de Serge Kravchenko au piano et Jacques Houart au saxophone ténor pour ce duo jazz Take Live. Le public a pu ainsi découvrir ou redécouvrir des morceaux des années quarante à cinquante interprétés par ces deux talentueux musiciens. Bravo à eux !

Take live
Take liveTake live
Partager cet article
Repost0